La grève des gynécologues-obstétriciens s'étend

Publié le par Ludivine Corbeau

Les 40 gynécologues-obstétriciens exerçant dans les cliniques privées de Lyon et du Rhône sont en grève à partir de ce lundi. Ils rejoignent ainsi un mouvement qui a déjà démarré à Nantes ou à Nice.

Ces praticiens dénoncent l'attitude des assureurs qui, en cas d'accident médical, refusent de les couvrir au-delà d'un certain montant. "On ne peut plus travailler dans ces conditions", estiment-ils, demandant l'arbitrage du gouvernement. L'un d'eux explique sa colère au micro d'Europe 1 de Jean-Luc Boujon : la suite


Publié dans En bref

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article